The Witcher : Le dernier voeu Andrzej Sapkowski

The Witcher : Le dernier voeu Andrzej Sapkowski

Mutant nyctalope aux cheveux blancs, Geralt de Riv est un Witcher, un mage guerrier qui combat les monstres. La saga Netflix démarre le 20 décembre. On se prépare en lisant The Witcher : Le dernier voeu d’Andrzej Sapkowski l’inspirateur de la série.

Netflix vient de dévoiler l’ultime trailer de The Witcher – un mutant chasseur de monstres- dont le premier de 8 épisodes sera diffusé le 20 décembre prochain.
La nouvelle série est tirée de la saga de dark fantaisy que l’écrivain polonais Andrzej Sapkowski a imaginé entre 1990 et 2013.
Au casting de la première saison : Henry Cavill (The Witcher), Anya Chalotra (Yennefer magicienne et love interest du Witcher), Freya Allan (princesse Ciri, apprentie Witcher et protégée du héros).
Henry Cavil (Superman, Batman) s’est déclaré fan du jeu vidéo éponyme diffusé par le studio polonais CD Projekt à partir de 2007. Le jeu a cartonné et contribué au succès de la saga.

Le Sorceleur (titre de la série littéraire) est un best seller planétaire (15 millions d’exemplaires vendus) composé de nouvelles et de romans.

Netlix devra donc satisfaire à la fois les gamers et les fans du monde d’Andrzej Sapkowski.

De son côté l’éditeur français joue la carte Netflix en mettant Hanry Cavill, joliment moulé dans sont armure, en première de couv de The Witcher 1- Le dernier voeu et en ajoutant le bandeau de la plateforme.

Le livre comprend 6 nouvelles ponctuées par La Voix de la Raison qui raconte la convalescence du héros et renseigne sur ses origines et ses principales aventures.

The Witcher (le Sorceleur) est un mutant nourrit aux herbes et aux formules magique. Doué d’une force suhumaine et de dons de magicien, ce mélange de sorcier et de guerrier chasse les monstres contre rétribution.
Bref un super héros de fantaisy.

Mais mais mais comme tous les (bons) mutants, Geralt de Riv est complexe. Créature nyctalope aux cheveux blancs, arrogant et philosophe, il recherche son humanité perdue dans un monde en mutation.
On pense au Seigneur des anneaux où les elfes et les nains laissent la place aux humains. Le Sorceleur surfe sur ce thème avec la raréfaction des monstres et la relégation des elfes dues à la colonisation de la terre par les hommes. Une carte écolo jouée parfois sur le mode de la dérision parfois sur celui de la cruauté.

Les thèmes du destin et du du Mal sont également présents à travers les personnages et le code très personnel de Geralt de Riv sur le moindre mal.

Andrzej Sapkowski soigne combats, complots politiques, amour et univers médiéval. De quoi appâter les fans de Game of Thrones.

Mais ce qui surprend le plus dans The Witcher 1- Le dernier voeu est le détournement de contes comme Le Belle et la Bête, Blanche Neige, La belle aux bois dormants. Certaines nouvelles sont pleines d’humour car au détournement il faut ajouter la gouaille paillarde du troubadour
qui accompagne Geralt de Riv à travers le Continent. Un Continent qui dépeint les paysages paisibles ou grandioses d’Europe de l’est de lacs en montagnes, de vallées en plaines.

The Witcher : Le dernier voeu est une bonne entrée dans la saga. À vous de voir si vous accrochez ou non.

The Witcher : Le dernier voeu
Andrzej Sapkowski
Éditions Bragelonne
http://www.bragelonne.fr

Related article

Les aventures extravagantes de Jean Jambecreuse (pour l’univers médiéval)
http://finelife.tv/fr/2018/09/11/les-aventures-extravagantes-de-jean-jambecreuse-revoltes-et-rabelaisiens/