OATV vision osée de la mode

OATV vision osée de la mode

OATV vision osée de la mode : c’est ainsi que les créateurs définissent l’ADN de la Maison. On Aura Tout Vu (On Aura Tout Vu) a présenté Equilibrium sa collection haute couture printemps-été 2020 pendant la Paris Fashion Week de janvier. L’occasion d’en savoir un peu plus sur Yassen Samouilou et Livia Stoianova les créateurs facetieux.

Finelife TV : Vous avez travaillé dans le domaine de la création de costumes et vous venez de réaliser les 500 tenues du dernier spectacle du Paradis Latin, endroit qui accueille votre défilé. La collection ”Equilibrium” s’inspire-t-elle de ce savoir-faire et de ce goût pour le costume ?

Yassen Samouilou et Livia Stoianova (OATV) : Dès le début de la création de la maison On Aura Tout Vu le ton a été donné : une vision atypique et osée avec la création de vêtements mixant le langage, les codes et les traditions de la haute couture ainsi que toutes les formes d’innovations sans oublier les détournements des arts plastiques. Naturellement, comme d’autres marques de couture, notre maison crée, depuis de nombreuses années, des décors et des costumes pour des ballets et récemment les costumes de Paradis Latin. La réalisation de costumes de scène nécessite des technicités propres, qui sont différentes de celles de la couture. Ce rapprochement entre couture et vêtement de scène est d’ailleurs le sujet actuellement d’une exposition, dans Centre National du Costume de Scène de Moulins, où nos créations sont largement exposées aux cotes de celles de Christian Lacroix, Iris Van Herpen, Dior, Chanel, Balmain, Versace et bien d’autres…
Il est vrai que les plûmes rappellent l’esprit cabaret.

FineLife TV : Dans quelles pièces cette “expertise du costume” s’exprime-t-elle plus particulièrement?

L&Y : Peut-être la tenue avec le corset violet brodé de miniatures et de cristaux avec les plûmes qui dans l’inconscient collectif représentent les éléments de la scène, mais ces éléments sont aussi les apanages traditionnels de la haute couture.

Finelife TV : La chorégraphie du show a été assurée par Kamel Ouali. Comment s’est passée votre collaboration ?

L&Y : Nous avons eu la chance et le privilège de collaborer pour ce défilé avec Kamel Ouali, qui a adhéré avec enthousiasme dans l’élaboration de ce projet à message fort. Il en résulte un show mode mêlant la dance et la couture sous le toit de Paradis Latin, avec la généreuse participation de Mr Walter Butler, le nouveau propriétaire des lieux.
Kamel Ouali a déjà réalisé une chorégraphie pour notre défile couture « Under My Skin » printemps été 2018 – l’arrivée de la robe de mariée dont le voile était animé par des danseurs.

FineLife TV : D’où vient le nom de la collection Des-Equilibrium vous qui êtes connus pour votre humour et vos réinterprétations décalées ?

L&Y : Ouverts à ce qui se passe dans le monde, nous ne nous interdisons aucun sujet. Si rien n’est plus difficile que d’aborder des questions graves, nous le faisons avec un humour décalé, en gardant en tête l’esprit couture, le savoir-faire et une certaine notion d’élégance à la française.

Comme souvent chez On Aura Tout Vu un message est a l’origine de cette collection.
Soldats armés …désarmés, conquêtes imaginaires, mythologies de l’enfance, jouer à la guerre Détruire/ Démembrer/ Déconstruire/ Désarticuler.
Comme une manière d’épingler le réel, la violence et la militarisation de notre réalité déséquilibrée.
Créer/ Rassembler / Recomposer / Reconstruire. Comme une manière de faire naître un autre monde …
Réinventer les forces adversaires.
Alors nous avons utilisé des milliers des mini soldats et des jouets, que nous avons transformés en messager de paix, de façon ludique, tel un enfant innocent …

FineLife TV : Combien de personnes ont-elles travaillé sur la collection ? Combien d’heures ont été nécessaires à sa réalisation ?

L&Y : Entre 15 à 20 personnes ont travaillé durant plusieurs mois. Nous ne comptons plus les heures.

FineLife TV : Qu’est-ce qui a guidé vos choix en matière de couleurs et de matières ?

L&Y : La soie de la collection a été élaborée par des tiseurs « Tango Open » de la préfecture de Kyoto à Tango au Japon. Leur spécialité est le « chirimen » un tissage traditionnel utilisé par la cour royale de Japon pendant des siècles. Cette fois-ci nous leur avons demandé de développer des tissages sur-mesure.
Les graphismes des imprimés et les broderies particulières incluant les soldats miniatures, les poupées, les perles et les cristaux ont tous été réalisés par nos ateliers au Palais Royal.

FineLife TV : Vous avez commencé en 1998 par la création d’accessoires pour les grandes maisons de mode. Quelle place les accessoires tiennent-ils en général dans vos collections et en particulier dans celle-ci ?

L&Y : Ils sont profondément ancrés dans l’ADN de la maison. Ils ont une place de prédilection.
Nous faisons deux collections d’accessoires par an. Des lunettes, des chaussures, des bijoux, des ceintures, des clutchs avec les cristaux Swarovski, jusqu’aux accessoires hybrides, c’est du pur On Aura Tout Vu, que nous proposons, afin d’apporter une dose de fantaisie et de chic pour le quotidien.
De plus, nous créons, depuis plus de 10 ans, les collections bijoux du plus célèbre cabaret au monde : Le Moulin Rouge.

FineLife TV : Toujours en parlant des accessoires il y a eu des LED etc. Pensez-vous un jour fusionner le vêtement et l’accessoire ?

L&Y : L’accessoire permet d’avoir des attitudes ludiques ….
L’utilisation compulsive et abusive de cristal fait que nos corsets sont des hybrides entre vêtement et accessoire ou des gigantesques bijoux souples et mobiles.

Léonore Cottrant

OATV vision osée de la mode

OATV http://onauratoutvu.com

OATV vision osée de la mode manteau
OATV vision osée de la mode robe blanche
OATV vision osée de la mode uniforme
OATV vision osée de la mode coiffe